[ Phonème des armes ]

Sifflet de liberté :

Jamais nos âmes,
ne se sont délaissées,
à la peur endiablée,
seul le cri de guerre les guidait,
un son de liberté,
un tonnerre d’indépendance,
une envie de souveraineté,
de congédier,
ceux venus nous dominer..

Des bruits de tonnerre,
Un temps ensablé,
Des cris de guerre,
Un vent désert,
Des conquérants décidés,
De mater ce cher preneur,
De nos terres, nos somptuosités…

Ici était une erreur de destinée,
Ici des soufis, des guerriers, des émirs,
s’étaient unifiés,
pour ne jamais tolérer,
d’être dépossédés..

Nos destins en poésies dictés,
Par des paroliers, des poètes nomades,
Qui éditaient des chants de guerre.
Le thé énergie,
les chevaux dossiers,
Le vent porteur,
La liberté moteur,
Ils combattaient…

Ils avançaient et le bruit de leur pétard,
Tard dans la nuit,
Apeurait ce colon fatigué,
d’affronter des adversaires acharnés…

Le vent soufflait et le ces cris raisonnaient,
Les tambours fêtaient,
cette victoire retrouvée.

© Moustapha Chein

12745722_828599243936577_6307736409211554967_n

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»